Santé

L’évolution biologique des pieds et des orteils se faisait sans chaussures ni chaussettes. Les pieds et les orteils, transpirent, la sueur s’évapore et la température de la surface des pieds baisse, de cette manière, la sueur ne reste pas entre les orteils.

En revanche quand les pieds sont enfermés dans des chaussettes et des chaussures et après une transpiration des pieds, la température de la surface des pieds diminue, mais la sueur reste entre les orteils.

La sueur est un environnement propice au développement des bactéries et des champignons.

Les bactéries et des champignons se développent entre les orteils, et si les orteils restent toujours enfermés et « colées » les uns contre les autres, cette contamination augmente de plus en plus, la peau se déchire en formant des crevasses et les bactéries présentes provoquent des infections super bactériennes en créant des conditions pour des infections avec d’autres bactéries et micro-organismes.

L’Organisme humain est surchargé, ne se trouve plus dans des conditions optimales. Si l’organisme reste longtemps exposé à ces infections, la voie d’une infection systématique est ouverte par le sang, avec quoi les autres organes sont attaqués, certains partis du corps, même l’organisme en général. Si en même temps l’organisme est déjà affaibli, les infections des pieds localement et systématiquement se développent très rapidement.

Les blessures et/ou une diminution des défenses immunitaires facilitent la pénétration des champignons et leur prolifération.

Avec le développement des micro-organismes entre les orteils se développent aussi des mauvais odeurs ce qui crée une incertitude de point de vu hygiénique et social.

Les orteils sont appuyés ou « collés » les uns contre les autres, ce qui empêche la libre circulation de l’air et la température de ces partis du corps est plus élevée, la transpiration augmente et la sueur reste à cet endroit, de cette façon-ci des conditions d’incubation sont créés pour les bactéries et les champignons, même pour d’autres microorganismes.

Les microorganismes multipliés restent dans les chaussettes et les chaussures même sur les habits, ainsi ils se propagent dans l’environnement et sur d’autres personnes

Pour développer une infection entre autre, il est nécessaire un nombre suffisant de microbes, qui sont capable de survivre dans des conditions défavorables pour eux.

Une fois un bio filme de bactéries et de champignons créé, ces dernières développent leur propre protection. Des bio filmes de bactéries et de champignons créé dans l’organisme, par exemple sur un implant, cathéter, pas maker et autre, même avec des antibiotiques plus forts, les bactéries et les champignons ne peuvent pas être éliminés.

Comments are closed.